11 février 2009

Je suis un parasite

J'étais moi-même occupée à lire le dernier opus de Valérie Damidot (Stickers un jour, Stickers toujours), lorsque je me suis dis que j'allais bien trouver une bonne raison de ne pas corriger mes 60 dernières copies. Comme j'avais déjà lu la dernière chronique sur le béton ciré dans Modes & Travaux, et que j'avais aussi déjà lu la rubrique people sur Yahoo!, j'étais bien embêtée. Et puis, je suis tombée sur votre blog. Et voilà. C'est gagné, je ne suis plus seule. Ah, entre nantis, on se comprend.
Mais je me rends compte que je suis si feignasse moi-même que je n'arrive pas à me mettre à mon blog para-thèse: "Je suis un parasite de fonctionnaire". Que faire ? Ouvrir un para-blog qui recenserait les bons plans dont nous autres, parasites-fonctionnaires-nantis (le ticket-repas au CROUS à 6,70€), profitons tous les jours, façon "c'est la crise, on va tous mourir" ? Et si je laisse des commentaires libres... ne vais-je pas risquer d'être jug... évaluée ? Car ce que je déteste par dessus tout, c'est qu'on vienne fourrer son sale petit nez dans mes vilaines petites affaires, qu'on vienne voir que je suis tout aussi nulle que ma voisine nantie du bureau-que-je-n'ai-pas puisque je ne viens pas bosser à l'université mais que je trav... glande depuis mon lit. En tout cas, je vous l'annonce, passée 45 ans, lorsque je serai génétiquement incapable de produire oeufs, livres, articles et étudiants, alors je me suiciderai avec une biographie de Sacha Guitry écrite par Philippe Bouvard, en baignant dans les flatulences de ma médiocrité.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Excellent !!! Je prends toujours autant de plaisir à vous lire !! Continuez !!

La Grosse Feignasse a dit…

Chère apprentie-feignasse,

Je suis tellement feignasse que je n'ai découvert ton blog qu'aujourd'hui. Mais c'est excellent, tu es sur la bonne voie pour devenir aussi drôle, feignasse et intelligente que moi. Comme je vais (un jour...) créer une nouvelle rubrique avec des liens (il faut d'abord que j'apprenne comment on fait), ton blog y figurera en bonne place et tu amélioreras sensiblement ton ranking.
Bon courage à toi!

Anonyme a dit…

Comment va Mme Grosse Feignasse ??? ah, oups, pardon... z'etes partie vous promener ... par ce beau soleil !!! ;);)

ps : le code à entrer pour valider mon message est prosa....c ?!!! c'est normal ??!!!

machiavel007 a dit…

Oui, c'est normal, c'est un blog sur la thèse.
Le saviez-vous ? Les mots clefs les plus tapés dans Google et associés au mot "Thèse" sont "Déprime" ou "abandon"... parfois encore "J'en peux plus" ou "Je veux mourir".

Nidab a dit…

J'adore!
Même si pour ma part je pense qu'un suicide a base de "Maintenant il faudra tout se dire" véritable œuvre d'art d'autolyse produit par Mr Benjamin Castaldi...

Lolemma a dit…

C'est un excellent blog !! Tu as beaucoup d'humour et je trouve que tes remarques sont particulièrement justes..
Je crois que nous sommes beaucoup à déprimer pendant la thèse.. Mais il y a aussi "l'après-thèse" et sans vouloir vous déprimer plus que ça, c'est une période qui peut se révéler fortement difficile également (encore plus quand on a (eu) un directeur de thèse et/ou en encadrant qui peut pas nous piffrer). M'enfin bon.. Bon courage à tous.. (et vive la Vodka !!)