06 septembre 2007

Fin et Suite...

Chers amies lectrices, chers amis lecteur, mes biens chers compatriotes,

Comme vous avez pu vous en rendre compte, si vous avez suivi ce blog, commencé aux dernières convulsions de la thèse, le titre de ce blog ("passe ta thèse d'abord") n'a désormais plus grand chose à voir avec son contenu potentiel, moi qui fait maintenant partie des nanties et des cadres de la nation.

C'est à regrêt que j'ai donc décidé de mettre fin à ce blog.
Il serait bon, ici, ami lecteur, d'écraser une larme d'émotion.

Et pour paraphraser un auteur célèbre, académiciens de surcroît, "je souhaite bonne chance à chacune et à chacun d'entre vous. Oui! Bonne chance du fond du coeur. Sans amertume vis à vis des uns, et avec une vive reconnaissance vis à vis des autres. (...) En ces temps difficiles, où le mal rode et frappe dans le monde, je souhaite que la Providence veille sur la France, pour son bonheur, pour son bien, et pour sa grandeur... (pause) Au revoir."


L'aventure continue... bientôt la suite de Passe ta thèse d'abord sur "Passe ton Habilitation à Diriger les Recherches d'abord"... (non, j'déconne).

Mais je te connais bien, ami lecteur, toi qui es curieux comme un speculum. Tu te demandes donc où aller maintenant pour lire des imbécilités plutôt que de travailler à ta thèse ? Dans ma grande bonté, j'accepte de répondre à ta question. Bien mieux que Martine à la plage, je vais maintenant ouvrir sur un blog institutionnel, intitulé "les Aventures palpitantes d'une chercheuse au pays de Narcolène et Ségozy". Je n'ai jamais été très douée pour les "beaux tîtres" il faut dire...

Lien à suivre donc

7 commentaires:

chach a dit…

Dépèche-toi de trouver ce «Lien à suivre», l'attente est insoutenable !

mirza a dit…

Tu sais qu'il existe un cimetierre des blogs ? Je n'ai pas l'adresse, à chrecher... ;-)

Benoit a dit…

bye

Le Monde M d K a dit…

Bonne route ...
J'espère également changer de leitmotiv prochainement avec ma soutenance prévue le 30 novembre. Enfin si j'y arrive !
J'espère qu'en changeant de leitmotiv, je ne déraillerai pas!!!! (jeu de mot subtile n'est-il pas!, j'aurai dû écrire une thèse sur l'humour!).
See U

erwan a dit…

Moi même étant devenu un cadre de la nation depuis peu (?, la vache, c'est fort comme terminologie...) et ayant été le 30000eme visiteur de ce blog, je me devais d'opérer le basculement nécessaire vers la maturité et le sérieux eu égard à la nouvelle mission d'enseignement et de recherche qui m'est confiée. Je suivrai donc les aventures...à une condition, c'est de recevoir mon grand cadeau comme il l'avait été promis...
C'est moche ça tant de promesses...

Aude a dit…

Bah alors ça... C'est bien triste.
Bloguer ne constitue donc pas une occupation assez procrastinatoire vs thèse ?

Anonyme a dit…

bon je découvre ce blog un peu tard mais qui annonce le début d'une autre vie apparemment...moi-même en plein rédaction de thèse d'ethnologie, partagée entre enquêtes de terrain, missions interim, qques cours donnés à la fac, qques séminaires au labo et la rédaction souvent nocturne, l'anticerne est mon meilleur allié pour donner le change! enfin c'est avec amusement et complicité que je lisais ces qques pages de vie...en attendant la vie d'après, car sisi il y a une vie après la thèse please dites oui!