10 novembre 2005

Dernières modif'...

*tac tac tac * (pause coca) *tac tic tac* (plop , bruit de la barre espace) * tic tic tic plop* (pause café) *bla bla bla Derrida tic tic tic tic plop tic tic tic tic tac tic tac toc* (là, j'avais beaucoup de trucs à dire, j'aime beaucoup Derrida) *tic tic tic.*
Le . est très important, surtout quand sur la totalité de votre fichier, il était, à tort, après le numéro d'appel de note et pas avant (après les guillemets, mais AVANT l'appel de note). Fondamental. Après tout, il n'y a que 600 appels de note à modifier...

4 commentaires:

Zaza a dit…

Oh m*** ! Si ça se trouve il faut que je vérifie aussi tous les miens...
POurquoi on peut pas faire un peu de fantaisies ? Allez, soyons fous, l'appel de note avantle point ! Si tout le monde cède, on fera peut-être avancer la recherche universitaire. Ou pas.

Clara a dit…

Attention, le "lexique des règles typographiques françaises en usgae à l'imprimerie natinale", ouvrage bien utile, rappelle à la section "appel de notes" que "L'appel de note précède donc toujours le signe de ponctiation." Ta première intuition était donc la bonne, Machival007!

En revanche, les anglophones et ceux qui adoptent les normes du 'MLA handbook' placeront l'appel de note après le signe de ponctuation. Mais dans la mesure où tu écris en français pour une univseristé française, ce sont les normes françaises qui s'appliquent.

Clara, qui réclame une norme internatinal simple, lisible, efficace...

Periwinkle a dit…

J'espère que Clara a raison ! L'appel de note après le point, c'est un peu comme quand on est debout comme un con devant sa porte parce qu'on a laissé les clés dedans...

Zaza a dit…

Clara, je te suis dans tes revendications : une norme internatinale. En ce moment je jongle entre un texte français avec des citations en allemand (pas d'espace avant les doubles points de ponctuation) et un texte allemand avec des citations en français... C'est un beau mic-mac!