30 décembre 2005

Bien nous conduire...

Après les interminables narrations de l'avancée de ma thèse, voilà venir les sempiternelles débats sur le temps, la neige et le verglas, en attendant mieux. De la neige à Paris, voilà après tout qui doit bien alimenter les conversation de bien des bourgeoises désoeuvrées après leurs cours du soir d'épigraphie et d'héraldique à l'Ecole du Louvre. Mais ne cédons pas à la tentation d'entretenir un blog sur le temps qu'il fait. Mettons-nous au service de la communauté parisienne, et apprenons à conduire à ceux de nos concitoyens qui paniquent en situation de crise:

Revoyons nos classiques du code de la route:

Situation n°1:

Dans la situation suivante, vous:

  1. Reprenez la route après cette petite pause-repos, recommandée par protection routière
  2. Vous laissez les agents de la voirie faire leur travail et allez jouer pendant ce temps avec vos enfants sur le periph'
  3. Vous décidez de les aider en ramassant exclusivement les bouteilles pleines

Situation n°2:

Dans la situation suivante, vous:

  1. Remontez les vitres de votre cabriolet
  2. Allumez le chauffage
  3. Prenez le métro et reviendrez dans 3 mois

Situation n°3:

Dans la situation suivante, vous:

  1. vous promettez bien de ne jamais plus vous garer sur les quais de Seine
  2. vous réjouissez de ne pouvoir avoir de contredanse sous vos essuis-glaces
  3. Prenez le bus et reviendrez dans 3 mois

Merci qui ?

1 commentaire:

CeeCee a dit…

Ben, a Nancy, c'etait limite comme sur la 3e photo la! Ca nous a donner un excuse pour passer plus de temps au chaud a l'interieur pour boire, remarque...

Bonne Annee :-)