29 décembre 2005

Les temps sont durs...

En faisant un peu de rangement, ce matin (ce midi pour être tout à fait honnête, cela fait longtemps que je ne me lève plus le matin), j'ai déterré de vieux jouets Kinder Surprise qui traînaient dans mes tiroirs. Perdus au milieu des cartouches d'encre (à bille ronde et pas carrée!), des gommes fluo et parfumées, restaient quelques oeufs jaunes pas même ouverts. Le chocolat, lui, avait disparu depuis longtemps. Quand je pense que j'ai donné ma collection entière d'oeufs Kinder pour faire rigoler une copine qui depuis n'en est plus vraiment une (rien à voir avec ce cadeau, je le précise. Elle avait eu au moins la délicatesse d'apprécier ce cadeau de choix à sa juste valeur)... et quand je pense que sur ebay, on vend a prix d'or des figurines que j'avais en triple exemplaires... La vie est bien injuste avec moi ces derniers temps... comme l'a été ce pèse-personne insultant qui m'a gratifié le jour de Noel de 5 kilos supplémentaires depuis l'année dernière. Cela veut dire que je ne dois plus boire mon litre et demi de coca quotidien, et que je dois m'astreindre désormais à un régime, mot qui me faisait encore sourire il y a peu. Je vous entends d'ici: "Ah, ces jeunes docteurEs sont tristement superficielles". C'est pas vous qui avez craqué votre pantalon le jour de votre soutenance !

2 commentaires:

RX a dit…

En publiant cette note, tu viens sans doute de soulager l'angoisse grandissante de tes lecteurs.
Il y a bien donc une vie-blog après la thèse et après la soutenance.
Moi, je dis qu'il n'y a rien de tel qu'un régime restaurants/macarons/marronsconfits/coca/eauàbulles/repasdefête/glace/vélo, pour se remettre d'aplomb et en selle.

Cleo a dit…

Petit oeuf souvenir ... Madeleine de Proust chocolatée . Miam , allez vive Noël et les excès?